Lauréat : Talent de l’Invention (2007)

Thierry MARX
Chef du Château Cordeillan-Bages






L'ALCHIMISTE

Il arrive, avec ses étoiles de Chef et son allure de cow-boy, c'est Thierry Marx, l'aventurier culinaire du XXIème siècle. Adepte de la nouveauté, il se définit comme un « buvard de tendances ». Dans son laboratoire, en coulisses du Château Cordeillan-Bages - où il opère depuis 1996 - il ne s'interdit rien. A ses côtés, des designers et des scientifiques testent encore et encore : 1700 recettes en 2006, pour ne garder au final que… 40 plats !  Tout en revisitant totalement la structure des plats, Thierry Marx respecte la saveur des produits. Dans la veine de Ferran Adria il est adepte de la cuisine moléculaire : quiche liquide, tarte au citron déshydraté, hachis de carottes et de gingembre ... Les ingrédients sont attendus, mais le graphisme et la texture surprennent dans un dégradé de tons chauds, quelque chose de structuré et déstructuré. Une cuisine atypique pour un parcours qui l'est tout autant. Né à Ménilmontant en 1962, il grandit dans le Val-de-Marne. Il rêve de gastronomie, on lui répond qu'il n'a pas le physique. Il se bat, s'accroche et en 1979, il passe son CAP Cuisine et Pâtisserie. En 1980, il s'engage au Liban, et revient de la guerre meurtrit. Il devient ensuite compagnon du devoir. Mais son amour pour la cuisine est le plus fort. Sa route le conduit chez des grands de la cuisine : Ledoyen, Robuchon, Taillevent à Paris ou encore le Sheraton à Sidney, le Duxton à Singapour. Son talent est immense, la reconnaissance ne tarde pas. En 1988 et 1991, il reçoit ses première étoiles Michelin pour des restaurants ouverts à Tours et Nîmes. Depuis 1996, il règne sur le Château Cordeillan-Bages, en Gironde. Il en est le directeur général et le chef de cuisine - première étoile Michelin en 1996, deuxième en 1999, nommé Chef de l'année GaultMillau en 2006. L'homme est audacieux, ses plats lui ressemblent : une tomate « iceberg » juchée sur son cylindre de glace, un pavé de blonde d'Aquitaine empaqueté de papier cristal, des tagliatelles de pommes Granny. Chaque année, pendant la fermeture de son établissement, il part loin, au Japon - un pays pour lequel il a eu un coup de foudre il y  a des années. « La cuisine, m'y a appris un maître asiatique, se regarde, se médite, se mange », raconte-il. Adepte d'une cuisine sans limites, Thierry Marx est un globe-trotteur sans frontières : de l'Australie à l'Asie du Sud Est, il veut tout découvrir même si, au final,  il pense que « Le voyage à travers la cuisine reste le moyen le plus universel d'aller vers les autres ». A 45 ans, ce Chef déborde d'une énergie contagieuse. Passionné de sport - Judo et Jujitsu -il tient aussi à transmettre son savoir-faire : en 2006, il signe « Planète Marx », une plongée dans ses recettes et dans sa vision de la vie et de la gastronomie. Pour 2007, un nouvel opus doit sortir, « Easy Marx », ainsi qu'une encyclopédie de plats réalisable en un temps record. Sa cuisine frôle l'alchimie et se joue des températures ou des textures : pas de doute, l'univers Marx est bien celui du futur. 

 





* * * * *
©2014 CARLES CONSULTANTS