Lauréat : Talent de l’Audace (2006)

Van Cleef & Arpels
collectif d’artisans et de joailliers






REPOUSSER LES LIMITES

Pour célébrer ses 100 ans d'existence, Van Cleef & Arpels a notamment choisi de mettre en avant trois pièces exceptionnelles qui illustrent parfaitement l'« esprit de corps » de la Maison. Pour chacun de ces modèles, la somme des compétences et surtout le partage des efforts et des idées ont permis de faire de vrais choix d'audace et de repousser les limites en termes de création et de technique joaillières. Ainsi, le « Clip Chardon » a nécessité plus de 1900 heures de travail effectuées par des techniciens de niveau 4 - le plus haut degré de compétence. Le lapidaire Stéphane Novat, le joaillier Daniel Daime, le sertisseur Jean-Jacques Molero, et la polisseuse Laurence Pereira  ont permis à cet extraordinaire bijou de prendre forme, grâce à une innovation dans la réalisation du Serti Mystérieux : 145 rubis ont été taillés en carrés suiffés pour le bourgeon, tandis que 87 rubis en navettes suiffées ont été sertis de façon inédite pour la fleur. Daniel Daime, n'a pas eu trop de ses 44 ans d'expérience pour relever ce nouveau défi d'envergure. « La complicité avec le lapidaire nous a stimulés dans la recherche. Le résultat fut une grande satisfaction : une nouvelle étape a été franchie dans la technique du Serti Mystérieux », déclare-t-il avec enthousiasme. Aussi majestueux qu'étonnant, le collier Belle de Jour dessiné dans les années 30 présente quant à lui, dans un appairage éblouissant, des diamants de tailles émeraude, baguette et brillant qui forment un ruban d'une infinie souplesse. Avec panache, ce modèle révèle l'une des spécificités de la Maison, la multifonctionnalité : le tour de cou peut se porter seul, les deux rubans antérieurs devenir des bracelets, leurs extrémités des motifs d'oreille et le ruban postérieur une ceinture. Aux commandes de cette merveille, le joaillier Tran Trong-Ho, le sertisseur Frédéric Heintz, la polisseuse Agnès Lebocey et le joaillier Vincent Loty de niveau 1 qui a pu bénéficier de l'expérience des aînés : « Grâce à cette pièce, j'ai eu la possibilité de travailler avec des Ouvriers Joailliers de niveau 4 qui m'ont accompagné sur un travail minutieux et artistique. Cela m'a permis de visualiser une pièce unique aussi complexe dans son intégralité ». Autre pièce d'exception, la bague Fleur Ouvrante, un vrai challenge pour le sertisseur Frédéric Heintz, la polisseuse Christelle Maynier et le joaillier Jean Bourdillat. Ce dernier, doté de 36 ans d'expérience, précise que « Ce concept très innovant a demandé des heures de recherche pour arriver à ce système d'ouverture et de fermeture, tout en respectant l'idée et le dessin du créateur ». Par ces trois œuvres remarquables, la Maison Van Cleef & Arpels confirme qu'elle n'a jamais cessé d'être à la pointe de la créativité et de l'innovation. Avec une spécificité inégalée faite de féminité, de glamour et de grâce qu'elle a toujours su associer à des pierres d'une exceptionnelle qualité et à un savoir-faire unique, la prestigieuse Maison continue de créer des pièces parmi les plus somptueuses du monde de la joaillerie. Son centenaire est l'occasion pour elle de rendre hommage à l'incomparable virtuosité de ses artisans sans qui rien n'aurait été possible.





* * * * *
©2014 CARLES CONSULTANTS