Lauréat : Prix spécial du Jury (2005)

Hélène DAVID-WEILL
Présidente des Arts Décoratifs






TRADITION ET MODERNITÉ

« Il n'existe pas de frontières dans l'art. C'est devenu pour moi une source d'émotion intense, une espèce de faim de sensations. La nécessité de découvrir des œuvres grisantes, toujours. ». Exceptionnel connaisseur d'art, Hélène David-Weill allie passion et exigence dans tout ce qu'elle entreprend. A titre privé comme professionnel, son implication dans le monde de l'art est considérable et son patronyme est synonyme de collections de référence. C'est aux Etats-Unis à l'âge de dix-huit ans qu'elle commence à forger sa relation intime avec l'art. Jusque là nourrie de la culture classique française des XVIII et XIXè siècles, elle vit sa rencontre avec l'art contemporain américain comme un choc fondateur. Après douze ans de vie Outre-atlantique, forte d'une sensibilité nouvelle, elle intègre la direction des Amis du Centre Pompidou en 1986 et développe une réflexion approfondie sur la création. Son champ d'exploration est sans limites, et l'on ne compte plus les prestigieuses fonctions qu'elle a occupées et continue d'honorer pour certaines : administrateur des Amis d'Orsay, de la fondation Alexandre et Julie Weill, membre du Board of Directors de la Parsons School of Design, du Comité d'acquisitions du Centre Pompidou… Depuis 1994, elle préside les Arts Décoratifs. Née en 1882, cette institution a pour leitmotiv l'introduction du « beau dans l'utile » et multiplie les actions de diffusion, conservation, rénovation et enseignement des arts décoratifs. Outre la bibliothèque, véritable trésor national, elle réunit le Musée des arts décoratifs, le Musée de la mode et du textile, le Musée de la publicité, ainsi que le Musée Nissim de Camondo et l'Ecole de Camondo qui forme de futurs grands designers, sans oublier les Ateliers du Carrousel, instrument de sensibilisation et de formation. Sous la houlette expérimentée d'Hélène David-Weill, l'Union Centrale des Arts Décoratifs (UCAD) est devenue les « Arts Décoratifs » et a rondement mené de considérables travaux de rénovation. La bibliothèque a augmenté ses espaces, le Musée de la mode et du textile et celui de la Publicité ont connu de superbes aménagements, l'extraordinaire Galerie des bijoux a été constituée et inaugurée en 2004 et le Musée des arts décoratifs, fleuron de l'institution, rouvrira ses portes le 29 mai prochain après plus de dix ans de travaux monumentaux. Hélène David-Weill s'insurge contre la dévalorisation des arts utilitaires par rapport aux arts dits nobles comme la peinture et n'a de cesse de solliciter des spécialistes, des mécènes et des passionnés d'art pour continuer à faire avancer l'art sous toutes ses formes. Elle qui reconnaît avoir toujours vécu entourée de belles choses perpétue à la perfection la vocation de l'UCAD qui est le développement des liens entre culture et industrie, création et production. Helène David-Weill est aujourd'hui un pilier mais aussi un moteur du monde de l'art.





* * * * *
©2014 CARLES CONSULTANTS