Luxe et rareté

A+ A-

33 ème Entretien du Cercle du 21 octobre 2014

cercle_du_luxeUn produit de luxe procure une émotion rare. Valeur relative selon les cultures, elle exerce de manière fugitive ou durable une fascination que le talent qui la crée suscite, comme l’alchimiste son grand œuvre. Cette rareté, devant une expérience unique, un objet extraordinaire, crée une véritable vibration et nous donne le sentiment d’un privilège exceptionnel en provoquant notre émerveillement.

Le luxe réside-t-il dans cette rareté et peut-il exister sans rareté ? Doit-il faire des matières rares son apanage ? Face à la montée en gamme des produits issus du mass market, la rareté semble être cette valeur-refuge, nous permettant de différencier clairement un objet ou une expérience du quotidien d’un objet ou d’un moment d’exception, générateur de prestige et de distinction. Peut-on aller jusqu’à construire la rareté par des séries-limitées ? La rareté n’est-elle pas aussi celle de l’instant offert à quelques rares privilégiés ?

Sont intervenus :

Julie El Ghouzzi, directeur, Centre du luxe et de la création

Michel Guten, président, Institut Supérieur de Marketing du Luxe

Armen Petrossian, président directeur général, Caviar Petrossian

Hervé Rodriguez, chef propriétaire, restaurant MaSa

Newsletter

Pour vous abonner
à notre newsletter, cliquez-ici.

- Lire la dernière
newsletter
-