A+ A-

 

25 start-up de l’Intelligence Artificielle répertoriées par le Centre du luxe. Suivez les !

 

 

 

 

 

L’Intelligence Artificielle et le luxe

Le concept d’intelligence artificielle n’est pas récent. Il date des années 50. Pourtant c’est bien aujourd’hui que s’opère la révolution. Pourquoi ? Parce que nous disposons désormais de plus de données que nous n’en avons jamais eues et qu’elles forment le substrat sur lequel l’IA peut s’exercer. Ainsi en 2016 plus de 1600 start-up spécialisées en IA étaient recensées dans le monde par la plateforme CBInsight. En France près de 300 start-up de l’IA existent. Depuis 2012, les investissements dans les start-up spécialisées en IA ne cessent de croître, passant en 5 ans de 415 millions de dollars à 5 milliards de dollars. Et les revenus mondiaux pour les systèmes cognitifs et d’intelligence artificielle ont augmenté de 60% cette année.

Avant tout champ de recherche, l’Intelligence Artificielle (IA) tente de comprendre comment fonctionne la cognition humaine et de la reproduire. L’intelligence artificielle apparaît comme la prochaine grande vague d’innovation. Elle fascine autant qu’elle inquiète.

Loin des visions anthropomorphiques, l’Intelligence Artificielle est ainsi avant tout un ensemble d’outils, qui, juché sur la montagne de datas désormais disponible, va révolutionner nos pratiques.

Le Rapport récent de Cédric Villani « Donner un sens à l’intelligence artificielle » recommande à l’Etat de fixer ses efforts sur cinq secteurs prioritaires : l’éducation, la santé, l’agriculture, le transport, la défense et la sécurité. Point de commerce, point de luxe.

Pourtant force est de constater qu’au-delà de ces secteurs éminemment importants, l’IA est déjà en route pour modifier en profondeur et durablement la façon dont nous commerçons et que le luxe, cette filière qui est l’objet de réflexion du Centre du luxe et de la création, ne pourra échapper à cette vague imminente.

Dans le foisonnement actuel des possibles et des initiatives, quelles sont celles qui vont changer la donne pour le luxe ? Qu’est ce qui est déjà opérationnel aujourd’hui ? Et où faut-il miser ? Grandes et petites entreprises pourront-elles en bénéficier ? Des métiers vont-ils disparaître ou se transformer ?

Comment l’IA va-t-elle changer la création, la production, le merchandising et le retail, les services et la communication ?

Le Centre du luxe et de la création a souhaité fournir un début de réponse en construisant ce petit « guide pratique » qui répertorie 25 start-up qui proposent services ou produits qui contribuent à modifier le commerce et le luxe. Nous avons volontairement laissé de côté les grands GAFAMI et BATX à la présence foisonnante pour nous concentrer sur des acteurs encore peu connus du grand public. Cette démarche inédite tente de tracer un chemin dans ce maquis de l’IA et sera bien entendu enrichie au fil des mois et des années.

Newsletter

Pour vous abonner
à notre newsletter, cliquez-ici.

- Lire la dernière
newsletter
-